Biopic de Claude François

Biopic de Claude François

0

Plus de trente ans après son tragique décès, Claude François se incarné à l’écran avec un film produit par ses deux fils. Un film, qui selon les critiques, rend un hommage bien mérité à l’illustre disparu mais sans passion aucune.

Claude François qui est décidé depuis un peu plus de trois décennies déjà, continue toujours d’avoir du succès au delà de sa tombe. Sa biographie sur écran était jusque là un secteur encore inexploité par les scénaristes. C’est à juste titre donc que ses deux fils s’y sont mis.

Ce projet initié depuis un bon moment déjà a mis un certain temps à se mettre en place, compte tenu de la célébrité de Claude François qui est l’un des acteurs marquants dans l’histoire de la musique populaire.

Dans ce film de deux heures trente, Cloclo est incarné par Jérémie Renier du début jusqu’à la fin du film. Ce dernier qui est très ressemblant avec le personnage qu’il incarne, lui prête toute son énergie et sa vitalité tout au long du film.

Ce film ne rate aucune séquence de la vie de Claude François, depuis son enfance, ses ambitions, son succès fulgurant, sans oublier le businessman et la bête de scène qu’était devenu Cloclo au fils des temps.

Le film aurait pu être une parfaite réussite, si le réalisateur ne se bornait pas à faire des séquences de moins de trente secondes. Le temps que le spectateur apprécie une séquence que déjà, le réalisateur est passé à une autre.

Si bien que le film ressemble davantage à un livre d’images qu’au film passionnant et dérangeant qu’il aurait dû être.

Les chansons qui passent en boucle, montre en fond d’écran, des images furtives sur la vie de Claude François entremêlées avec ses images au studio. Intéressant au départ, mais quand cela se reproduit douze fois, cela devient ennuyeux.

Le film se termine sur une séquence ou se succèdent les images d’archives et les souvenirs d’enfance de Cloclo.

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez