Dépistage de la tuberculose

Dépistage de la tuberculose

0

La technologie continue de sévir en France avec plus de 5000 cas déclarés en 2009.

L’évolution technologique permet de la dépister avec exactitude. Contrairement à la croyance, la tuberculose n’a pas totalement disparue en France. Rien que pour l’année 2009, il a été déclaré 5276 cas.

Sur le plan mondial, l’OMS estime qu’une personne meurt de tuberculose toutes les 17 secondes, ce qui fait de cette maladie, une des plus meurtrières au monde.

Il est donc primordial de mettre au point une méthode de dépistage efficace qui est la clé de succès dans la lutte contre la maladie.

Le bacille de koch peut être présent sur un sujet pendant des années sans que ce dernier ne le réalise. 90% des infections tuberculeuses n’aboutissent pas toujours sur la maladie. Il s’agit des infections latentes.

Par contre, toute personne infectée peut développer la maladie, une fois que l’organisme est affaibli et que la porte est ouverte aux maladies opportunistes.

Le défi de taille qui se pose au monde médical est donc de pouvoir effectuer un dépistage ciblé en vue de prodiguer les soins nécessaires. Car la réduction du nombre d’infection latente permettra de réduire le nombre de personnes infectées qui pourraient contaminer leur entourage.

La couche la plus vulnérable aux infections demeure les enfants de moins de 5 ans qui sont particulièrement fragiles. D’où la nécessité d’un dépistage précoce. En France, le dépistage généralisé n’est pas encore instauré, mais il est fortement recommandé aux personnes vulnérables de se faire dépister systématiquement en vue d’une prise en charge immédiate.

Les examens sont remboursés par la sécurité sociale.

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez