Infertilité féminine

Infertilité féminine

0

L’infertilité touche 16% des couples. Dans la majorité des cas, les causes sont imputables à la femme. Les causes sont nombreuses et chaque problème demande un traitement spécifique.

Face à la stérilité féminine le médecin aura à rechercher les causes à l’origine de l’infertilité. Il peut s’agir des problèmes d’ovulation, de la glaire ou de la perméabilité des trompes ou d’autres problèmes encore sur lesquels le médecin aura à se pencher.

Avant toute chose, il convient de noter qu’il existe deux sortes d’infertilité : l’infertilité primaire et l’infertilité secondaire.

On parle d’infertilité primaire, lorsque la femme n’a jamais porté d’enfant, et l’infertilité secondaire concerne celles qui ont déjà eu au moins une maternité. Dans tous les cas, seul un bilan de santé permet de déterminer les causes.

Le bilan porte sur un interrogatoire complet suivi de tests. Le médecin établi la courbe de température de la femme est établie sur une période de 4 cycles au moins.

Ce dernier procède également à une analyse clinique de sa patiente. Il s’agit dans ce cas de procéder au toucher vaginal et à la mesure de poids de la patiente. L’examen clinique porte également sur le frottis vaginal et l’examen du spéculum.

L’évolution de la glaire cervicale, la perméabilité des trompes et l’échographie pelvienne sont des éléments à ne pas négliger.

Une fois les causes de la stérilité établie, le médecin peut prescrire une méthode de procréation la plus adaptée au cas. Cette méthode est médicalement suivie depuis le début jusqu’à l’accouchement.

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez