Prolapsus ou descente d’organes

Prolapsus ou descente d’organes

1

Anciennement appelé descente d’organes, le prolapsus est une complication gynécologique qui entraine l’effondrement des organes reproducteurs de la femme.

Ces organes sont maintenus dans le bassin par un ensemble de fibres et de muscles. La station de fréquente entraine le relâchement de cet ensemble.

Le prolapsus est une maladie considérée à tord comme tabou qui touche 40% de la population féminine dont la tranche d’âge est comprise entre 45 et 80 ans. Pourtant seulement 10% se font examiner.

Le prolapsus est entrainé par des facteurs à risque comme les le port de lourdes charges ou la station debout, l’accouchement difficile, l’hérédité, ou la ménopause.

Le prolapsus se manifeste par une gène dans la marche suivie d’une sensation de lourdeur dans le bassin. La patiente souffre aussi d’incontinence urinaire. Dans les cas les plus évolués, le col de l’utérus peut être visible.

Généralement, un simple examen gynécologique suffit largement pour confirmer le diagnostic. Le diagnostic est encore plus aisé dans les cas compliqués ou le col de l’utérus est visible.

Le traitement consiste en une rééducation de la zone périnéale qui va permettre de stabiliser l’évolution de la maladie. Si elle est à son début, la rééducation permet aussi d’éviter une intervention chirurgicale.

Si la maladie est à un stade évolué, une intervention chirurgicale permettra de rétablir l’équilibre des organes. Il est aussi possible d’avoir recours à des prothèses synthétiques pour restaurer les tissus défaillants.

 

1 COMMENTAIRE SUR “Prolapsus ou descente d’organes”

Commentez