Baisse des impôts : le taux sera connu fin septembre

Baisse des impôts : le taux sera connu fin septembre

0

Avec la croissance qui peine à décoller, voilà que le président de la République François Hollande se lance dans un nouveau défi, qui semble très risqué, pour faire décoller l’économie.

François Hollande a surpris les économistes, et même ses amis dans le gouvernement en annonçant jeudi qu’« Il y aura des baisses d’impôts, quoi qu’il arrive, en 2016. » Il annonce également « une réduction des prélèvements obligatoires l’année prochaine pour les ménages. » Alors qu’auparavant il était beaucoup plus prudent sur le sujet lors de son interview à des quotidiens régionaux, il avait évoqué lors de cette interview que « Si la croissance s’amplifie en 2016, nous poursuivrons ce mouvement [de baisse de la fiscalité, NDLR], car les Français doivent être les premiers bénéficiaires des résultats obtenus. »

Un pari risqué sur la croissance

L’économie est encore nulle au deuxième trimestre, alors que le président annonce cette mesure d’alléger les impôts. Comment le gouvernement compte alors calculer les baisses d’impôts ? Étant donné que la France doit baisser son déficit en dessous de 3% en 2017, est-ce que faire baisser les impôts aura-t-elle un impacte positive dans les deux prochaines années. Mais ce qui est sûr est qu’il mettra une pression supplémentaire à son gouvernement pour réaliser ce projet.

L’opposition quant à eux estime que « C’est une grosse blague », selon le député de l’opposition Éric Ciotti en ajoutant que « celui qui a augmenté les impôts et les charges de près de 100 milliards d’euros depuis 2012 nous dit quasiment à la fin de son quinquennat qu’il va les alléger. Il prend vraiment les Français pour des idiots. »

crédit photo: PES Communications

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez