Inde :  le premier décès causé par une météorite recensée

Inde : le premier décès causé par une météorite recensée

0

C’est le genre de « première » dont on se serait bien passé. Il semblerait bien qu’une personne, un chauffeur de bus, soit morte dans la nuit du samedi 6 au dimanche 7 février, à cause de la chute d’une météorite. Jamais, jusqu’à présent, la cause d’un décès par météorite n’avait été recensée.

Le 6 février 2016, une mystérieuse explosion a provoqué la mort d’une personne, et en a blessé deux autres. Les témoins de la scène rapportent avoir entendu le bruit provoqué par un objet volant « semblable à un drone » avant une terrible explosion. Cette dernière a soufflé les vitres de plusieurs véhicules et bâtiments alentours, et laissait un cratère de 60 centimètres de profondeur dans le sol. Tout cela s’est produit sur le campus du Bharathidasan Engineering Collège, une école privée d’ingénieurs, située à proximité de la localité de Natrampalli, dans le sud de l’Inde.

Les autorités ont d’abord pensé qu’il s’agissait d’une bombe, mais les experts médico-légaux, n’ont retrouvé aucune trace de substance explosive. Ils ont en revanche découvert un type de minerai rarissime prouvant que l’explosion était bien due à une météorite.

Chaque jour, c’est entre 100 et 1 000 tonnes de matière extraterrestre qui entre en contact avec la terre, à grande majorité des météorites, sont en effet, réduites en poussière lorsqu’elles entrent en contact avec l’atmosphère. Pour les plus grosses, dans l’immense majorité des cas, personne ne s’en rend compte, car elles finissent 9 fois sur 10 leur course dans des zones inhabitées comme les océans. Jusqu’à présent, les chutes de météorites avaient fait des dégâts matériels, parfois importants, mais rien de plus, même si l’on rapporte quelques cas de personnes blessées. Le cas du chauffeur de bus indien est ainsi d’autant plus incroyable.

Crédit photo :  RichardPaton

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez