Super-héros : l’ultime combat du retour de la vengeance de DC-Warner contre Marvel-Disney

Super-héros : l’ultime combat du retour de la vengeance de DC-Warner contre Marvel-Disney

0

De même, qu’il existe l’éternelle lutte entre Coca-Cola et Pepsi-cola sur le front des sodas, du côté de la BD et maintenant du cinéma, c’est la lutte entre DC Comics et Marvel. Le premier s’est rapproché de la Warner, et le second a pour partenaire Disney. Comme dans l’univers des sodas, l’attelage Marvel-Disney a pris un avantage conséquent, que DC-Warner ne cesse de vouloir combler. Cela explique l’omniprésence des super-héros sur le grand écran et les séries télévisées.

La bataille, que ce livre les deux franchises sur les écrans n’est pas nouvelle, et la lutte prend sa source dans la bande-dessinés, à la fin des années 30. Très exactement en 1935 pour les comics DC, qui vont nous faire découvrir les aventures de Superman, Batman, Wonder Woman, et bien d’autres. C’est seulement à partir de 1939, que les comics Marvel que sont, Spider-Man, X-Men, Hulk, Thor, Captain America, ou encore Iron Man vont s’envoler pour de nombreuses aventures.

Au fur et à mesure, les aventures de ces héros vont être transposées au cinéma et à la télévision, mais l’acquisition de Marvel par Disney va faire pendre à tout cela une autre dimension. La sortie d’Iron Man en 2008, est le début d’une stratégie ambitieuse, la création d’un univers cinématographique Marvel. Tout d’abord, sur le plan contractuel et financier, à partir de 2012, le géant du dessin-animé devient également distributeur de chacun des films de cet univers cinématographique.

Ensuite, Marvel-Disney va créer un monde intégrant les aventures des héros, avec des films dont les intrigues sont personnelles (Iron Man, Thor, Ant-Man) et d’autres réalisations qui mêlent leurs destinées (Captain America : Civil War, Avengers). Sachant, que la réaction de la concurrence serait rapide, 17 films sont déjà sortis depuis Iron Man en 2008, faisant atteindre en mai 2016, à l’univers cinématographique Marvel, la barre symbolique des 10 milliards de dollars de recettes au box-office mondial.

Comme prévus, DC Entertainment et Warner ont réagi et entamé le développement de leur propre univers cinématographique avec Man of Steel, en 2013. Cependant, la réaction apparaît timide et maladroite, que ce soit en quantité et en qualité. En effet, jusqu’ici, la franchise n’a sorti que cinq réalisations, tirées des comics. De plus, elles ont déçu une grande partie de la critique et du public. Cependant, pour DC Entertainement, le salut et le futur seront peut-être féminins, car Wonder Woman, sorti en juin 2017, a fait un carton au box-office, et a aussi été salué par les critiques. La présence d’une héroïne, qui surfe parfaitement avec la tendance actuelle, est une vraie nouveauté dans un monde où il est bon de rappeler, que les femmes aussi ont de super pouvoirs.

On l’a bien compris, la guerre fait rage et DC-Warner et Marvel-Disney vont lancer sur le marché quinze films en trois ans. L’overdose n’est pas loin, même si pour l’instant le box-office confirme toujours un intérêt croissant. Le résultat de Justice League, qui réunit plusieurs héros de l’univers DC, et grâce auquel la franchise espère frapper un grand coup, sera scruté de près.

Crédit photo : Kandy Cox

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez