Le Japon veut poursuivre la chasse à la baleine

Le Japon veut poursuivre la chasse à la baleine

0

Quand on évoque le respect et la défense de la nature et des animaux, en général tout le monde est d’accord. Cependant, les intérêts économiques instaurent très vite des priorités et chaque pays est souvent soucieux de défendre les animaux en danger chez les autres. C’est ce qui se passe actuellement avec le Japon, et la chasse à la baleine. Le Premier ministre japonais a clairement annoncé la volonté de son pays de poursuivre la chasse dite « scientifique » dans l’Antarctique et reprendre le plus vite possible la pêche commerciale.

Rappelons, que le Japon a signé le moratoire sur la chasse de la Commission baleinière internationale. Néanmoins, le pays du soleil levant a repéré une faille dans le texte. En effet, celui-ci autorise la chasse aux cétacés pour des visées scientifiques. Du coup, une passion « scientifique » pour cet animal s’est développée au Japon. Il a fallu, que la Cour internationale de justice intervienne pour calmer les ardeurs, et mettre fin en 2014 aux chasses régulières, qui n’avaient de scientifiques que le nom.

Il est vrai, que le Japon et la baleine, c’est une vieille histoire qui remonte à des siècles. Cependant, cette chasse est passée à une dimension supérieure avec des moyens incomparables. Après la Seconde Guerre mondiale, il fallait alors apporter des protéines animales aux habitants du pays. Aujourd’hui, les choses commencent à évoluer, car l’animal victime de son succès, se raréfie et fait l’objet de protection. De plus, les goûts des Japonais évoluent peu à peu, et la demande des consommateurs, a considérablement diminué ces dernières années.

Néanmoins, on ne change pas les traditions et les habitudes comme cela, et si certains défendent les corridas, la chasse aux loups, ou encore, sont amateurs de chasse à cour, les Japonais, quant à eux sont attachés à l’usage traditionnel de la viande, de la graisse et des fanons de baleine. Dans un esprit de conciliation Shinzo Abe, le Premier ministre du Japon a déclaré, « nous allons saisir toutes les opportunités pouvant mener à une reprise de la chasse commerciale à la baleine, y compris celles qui pourront se présenter lors de la réunion en septembre de la Commission baleinière internationale » et il rajoute « de manière respectueuse de l’environnement sur la base de données scientifiques, comme pour toute autre ressource marine ».

On demande qu’à le croire…

Crédit photo : Tthibault Celton

 

 

 

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez