Mathieu Flamini, le riche homme d’affaire qui joue bien au football

Mathieu Flamini, le riche homme d’affaire qui joue bien au football

0

Il s’appelle Mathieu Flamini, les passionnées de football se rappelleront qu’il a joué notamment à Arsenal et à Milan, après avoir été formé à L’OM. Le minot, a maintenant 34 ans, il finit sa carrière de footballeur à Getafe dans la banlieue de Madrid. Pourtant, derrière ce parcours classique d’un bon joueur de football, se cache le joueur de football le plus riche du monde de tous les temps.

En fait, derrière le footballeur, se cache un chef d’entreprise particulièrement avisé. C’est plutôt, cette facette de Mathieu Flamini, qui fait de lui selon le magazine Forbes, le footballeur le plus riche de tous les temps. Mathieu Flamini, jouirait d’une fortune de 15 milliards de dollars. Le Marseillais de 34 ans sait déjà la direction que va prendre sa reconversion. Il peut l’envisager de manière très sereine, car il est à la tête d’un véritable empire en devenir de la chimie verte.

Tout a commencé en 2008, avec une rencontre avec l’entrepreneur italien Pasquale Granata, alors qu’il joue depuis peu à Milan. « J’ai toujours été proche de la nature et concerné par les problèmes environnementaux et le réchauffement climatique », déclarait le footballeur, il y a quelques années. Aujourd’hui, le travail de développement à l’échelle industrielle de l’acide lévulinique produit ses fruits avec une molécule pouvant se substituer au pétrole à partir de simples déchets végétaux pour donner du carburant ou du plastique 100% vert. Les investissements vont se transformer en Jackpot, car la petite start-up GF Biochemicals (GF pour Green Future et/ou Granata-Flamini), s’est rapidement fait un nom, et une réputation. Sa cotation est maintenant estimée à 30 milliards de dollars dont la moitié appartient à Mathieu Flamini.

L’entreprise est maintenant, le leader mondial dans la production d’un substitut bio considéré, comme « l’une des douze molécules pouvant contribuer à sauver la planète« , selon le département américain de l’énergie.

Aujourd’hui, basée aux Pays-Bas, l’entreprise de Mathieu Flamini est cependant revenue dans l’actualité dans une catégorie moins reluisante des faits divers autour des Paradise Papers. Décidément, Mathieu Flamini, est un homme qui sait cultiver le secret avec talent. Non seulement, il avoue qu’il n’a jamais au départ parlé de son engagement dans la start-up. « Pendant des années, je n’en ai parlé à personne. Pas même à ma famille » et maintenant on découvre son nom dans des montages financiers dans des sociétés domiciliées aux Îles Vierges britanniques, paradis fiscal.

Pas étonnant, pour ce demi-défensif, plutôt habitué à rester dans l’ombre des joueurs stars, mais dont le rôle est tout aussi indispensable pour l’équipe. Peut-être, que son investissement discret jusqu’ici dans sa société jouera un rôle dans le futur de notre planète ?

Crédit photo : Juancar Navacerrada

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez