Sans surprise, le doyen de l’humanité est Japonais

Sans surprise, le doyen de l’humanité est Japonais

0
Le Japon est un pays de tradition, qui honore particulièrement les anciens. C’est donc sans grande surprise, que l’on apprend que le nouveau doyen de l’humanité est un Japonais de 112 ans. L’annonce a été faite officiellement par le Guinness des records, il s’appelle Masazo Nonaka.
Vous venez, ou vous essayez de faire le calcul, et en effet, il est né le 25 juillet 1905. Le Japon profite alors, d’une nette poussée démographique, et en proie lui aussi à une expansion coloniale. Il a sept frères et une sœur, qui habitent à proximité. Selon le Guinness, Masazo Nonaka s’est marié en 1931, il a eu cinq enfants.
Il habite maintenant dans sa maison d’Hokkaido, la grande île japonaise du nord du pays. Il est largement entouré par sa famille, qui gère un ryokan. Ce sont, des auberges traditionnelles respectant l’esthétisme japonais, où les visiteurs peuvent se prélasser dans des sources volcaniques chaudes baptisées « onsen ». Il profite donc lui-même des bienfaits des « onsen », cependant, sa petite-fille concède, « il adore manger toutes sortes de bonbons, japonais ou de style occidental« . Elle se veut cependant rassurante, « il se déplace en fauteuil roulant, mais est en bonne condition« .
Tout cela conforte l’image du Japon, un pays réputé pour la longue espérance de vie de ses habitants. Il a déjà fourni plusieurs doyens de l’humanité, dont Jiroemon Kimura, mort en juin 2013 à 116 ans, et Sakari Momoi, qui s’est éteint en juillet 2015 à 112 ans. Il y avait environ 68 000 centenaires répertoriés au Japon l’an dernier, selon les statistiques officielles. L’espérance de vie, y est la plus élevée au monde puisqu’elle était estimée en 2008 à 85,59 ans pour les femmes et à 78,73 ans pour les hommes. La vision de pays âgé, est confortée par le faible nombre de naissances. Il serait de l’ordre de 981 000 en 2016, un chiffre inquiétant pour le futur, en dessous du million pour la première fois depuis 1899.
Concernant, la femme la plus âgée du monde, les choses sont plus floues depuis le décès de la Jamaïcaine Violet Brown, 117 ans, en juillet 2017. Le Guinness des records continue ses recherches pour trouver la doyenne de l’humanité.
Rappelons un peu par fierté, que le record de longévité pouvant être prouvé officiellement, tous sexes confondus, est toujours détenu par la Française Jeanne Calment, décédée en 1997 à 122 ans et 164 jours.
Crédit photo : Steven Stern

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez