Dette grecque : les négociations se corsent

Dette grecque : les négociations se corsent

0

Les négociations entre les créanciers privés et les autorités mettent du temps à aboutir et se compliquent davantage.

Le gouvernement grec a du mal à s’en sortir avec les deux négociations qu’il mène simultanément. La première porte sur l’effacement de la dette des 100 milliards d’euros détenus par les créanciers privés.La seconde concerne les créanciers institutionnels avec qui le gouvernement négocie la mise en place d’un prêt international.

Les discussions ne sont pas aisées pour le gouvernement grec qui doit aussi négocier la baisse des salaires ; quel que soit l’issue de la négociation,  le coût sera lourd à supporter pour le contribuable grec.

Ces négociations qui trainent en longueur mettent la Grèce dans une situation inconfortable car elle doit faire à une échéance le 20 mars, faute de quoi, le pays sera en cessation de paiement.

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez