Hollande « frappe fort » avec l’imposition à 75%

Hollande « frappe fort » avec l’imposition à 75%

0

Le président des députés PS, Jean-Marc Ayrault, a jugé que François Hollande, en proposant d’imposer à 75% les revenus au-dessus d’1 million d’euros par an, avait « voulu frapper fort ». Celui-ci a déclaré à la presse « J’étais là lorsque François Hollande a appris que les patrons du CAC 40 s’étaient octroyés une augmentation de 34% de leurs rémunérations. J’ai vu son indignation, sa colère ».

Le conseiller spécial du candidat a ensuite ajouté « il a voulu frapper fort, adresser un message fort à tous les Français: que l’indécence ça suffit, qu’on ne peut plus continuer comme ça, qu’il y a des efforts à faire dans tout le pays mais que certains s’en exonèrent! ».

Jean-Marc Ayrault, ainsi que le député PS du Rhône et économiste Pierre-Alain Muet, ont évoqué une « mesure rooseveltienne » de Nantes, « Roosevelt a frappé fort, il a demandé un effort à tout son pays » et « nous, nous demandons un effort à tous les Français pour redresser la France (…) mais il n’y aura pas d’effort accepté par les Français s’il n’y a de justice! »

L’évocation de Franklin D. Roosevelt a aussi été faite par Pierre-Alain Muet qui avait avec son New Deal « augmenté très fortement l’imposition sur les très, très hauts revenus, le faisant passer à 60%, puis 80%. Jean-Marc Ayrault a affirmé que « moins de 3.000 » contribuables été concernés. Le directeur de campagne de M. Hollande, Pierre Moscovici, avait évoqué plus tôt entre 7.000 et 30.000 personnes.

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez