Devil Inside, la peur de l’exorcisme

Devil Inside, la peur de l’exorcisme

0

Alors que Devil Inside est sorti en salle fin février, de nombreux articles paraissent sur la toile concernant la véracité de l’existence de cas de possession.

L’histoire de cette fille qui cherche à savoir si sa mère est psychopathe ou possédée montre également la difficulté des prêtres à exorciser le Mal. Tout comme dans The Rite (Anthony Hopkins dans le rôle principal), le prêtre est mis en difficulté, et est à son tour possédé.

L’avantage des vrais films d’horreurs vient de leur côté ‘complètement impossible’, qui permet de se faire une bonne frayeur le temps d’une fiction, et de l’oublier aussitôt. A l’inverse, les films sur l’exorcisme dérangent toujours, parce qu’ils relatent l’existence d’une force inquiétante sur laquelle l’humanité n’a de cesse de s’interroger.

Toute religion, de tout temps, proclame l’existence du Mal sous diverses formes, mais rassurez-vous, toutes les religions ont leurs spécialistes ! Et justement, ces films jouent à augmenter la peur lorsqu’ils montrent que les ‘professionnels’ eux-même peuvent se retrouver dans des situations délicates.

Finalement, Devil Inside n’échappe pas à la règle : Une bonne fiction dans laquelle on est pris, dans laquelle on a peur, une peur qui reste même après la fin de la projection, grâce à son côté presque ‘histoire vraie’.

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez