Malaisie : une usine de traitement de terres rares controversée

Malaisie : une usine de traitement de terres rares controversée

0

La construction de cette usine controversée, dans l’Etat de Pahang (est de la Malaisie), qui traitera des terres rares importées d’Australie est presque terminée par le groupe minier australien Lynas.

Plus de 5.000 personnes,  vêtues de vert et agitant des banderoles sur lesquelles étaient écrit “Arrêtez la pollution, arrêtez la corruption, arrêtez Lynas”, ont défilé pour demander au groupe australien de cesser ses opérations dans la ville côtière de Kuantan.

L’usine fait partit des rares structures dans le monde à traiter les terres rares. Ces métaux sont indispensables à la fabrication de produits de haute technologie, qui vont des missiles aux téléphones portables, en passant par les voitures électriques et les éoliennes.

Une licence provisoire d’une période de deux ans,  pour l’entrée en activité de l’usine sous des conditions très strictes de sécurité, a été accordée au groupe Lynas par Le Conseil de licence pour l’énergie atomique de Malaisie.

Un des organisateurs de la manifestation, Lee Tan affirme que “L’usine est dangereuse car elle produit une quantité énorme de déchets qui sont radioactifs” et est ainsi néfaste pour la santé des habitants et pour l’environnement. Fuziah Salleh, une des collègues du dirigeant de l’opposition, Anwar Ibrahim, estime que le site devrait déménager “au milieu du désert”. Malgré un large déploiement, les forces de sécurité ont laissé le rassemblement se dérouler.

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez