Pétropolus : les salariés inquiets du retard pris par les travaux

Pétropolus : les salariés inquiets du retard pris par les travaux

0

Le retard pris par les travaux de redémarrages de la raffinerie de Petit-Couronne, inquiètent les salariés de Pétropolus.

En attendant de trouver une solution définitive au problème des 550 salariés du site Pétropolus de Petit-Couronne, le président de la république leur avait le redémarrage de la raffinerie, dans le cadre d’un accord temporaire signé avec Shell.

Les travaux annoncés depuis le 24 février, dureront deux mois pour un cout total de 50 millions d’euros, et le contrat donnera du travail pendant 6 mois à la raffinerie.

Selon le porte parole de l’intersyndicale, les fonds nécessaires pour les travaux sont encore bloqués. Il a évoqué des raisons administratives. Il s’agit entre autre, des autorisations que doit fournir la société de gestion des stocks de sécurité.

L’intersyndicale demande une rencontre avec le président de la république car, trois semaines après la visite de ce dernier, les travaux n’ont toujours pas démarré et les salariés sont de plus en plus inquiets.

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez