Pics de pollution atmosphérique : le gouvernement reste sans agir

0



Depuis le début du mois de décembre 2013, certaines parties de la France souffrent particulièrement de la pollution atmosphérique. Beaucoup se demandent alors où en est le plan d’urgence gouvernemental pour la qualité de l’air qui a été officialisé depuis le début de l’année 2013, mais qui n’a pas encore été réalisé apparemment.



En février 2013 effectivement, le ministre de l’Écologie Delphine Batho annonce officiellement la mise en place d’un plan d’urgence pour minimiser les causes de la pollution atmosphérique dans toute la France. À ce jour toutefois, un bon nombre de Français vivent sous une importante pollution de l’air aux particules et aucune mesure de fond jusqu’à ce jour n’a été prise.


Ce plan d’urgence pour la qualité de l’air avait été annoncé avec 38 mesures réparties en cinq priorités, dont l’interdiction permanente de passage des véhicules les plus polluants dans certaines zones de la France. Parallèlement, des mesures de restriction de circulation de ce même genre de voitures ont été également énoncées dans ce plan d’urgence en cas de pics de pollution.


Le gouvernement qui est resté sans réaction depuis l’annonce de l’alerte pour la concentration de particules fines dans l’air commence à inquiéter sérieusement la population et discrédite également les différents acteurs du pouvoir public pour l’écologie et l’environnement.

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez