Ali Bongo et Richard Attias annonce la 3ème édition du NYFA

0

Voici bientôt trois ans que les décideurs économiques se donnent rendez-vous au Gabon, sur invitation du président Ali Bongo Ondimba et du global influenceur Richard Attias. Le New-York Forum Africa, organisé cette année du 23 au 25 mai, rassemble de nombreux chefs d’entreprise, mais aussi des dirigeants politiques, ou des artistes afin de mettre en musique l’émergence du continent.

Ali Bongo Ondimba est aujourd’hui un personnage central pour le continent ; outre le fait qu’il fasse partie de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), il sert également d’intermédiaire à François Hollande dans la crise centrafricaine. Alors qu’il était de visite à Paris le 8 avril dernier, il avait la délicate mission de gérer le retrait des soldats tchadiens, et la crise avec le Rwanda.

Avec sa nouvelle aura, il avait également réussi à rapprocher la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) du rassemblement de Libreville. Comme il l’expliquait au moment de présenter le NYFA 2014, on prépare « la transformation d’un continent ».

Des rendez-vous qui rencontrent un certain succès d’après le magazine Le Point, en effet, les sommes collectées sont impressionnantes, environ « quatre fois le montant de 2012, selon une étude menée par Preqin et Private Equity Africa ». Pour expliquer la réussite de la manifestation, on peut évidemment citer le carnet d’adresse de Richard Attias, l’homme de Davos ; mais aussi les analyses du FMI ou de l’institut McKinsey qui place l’Afrique en teste de liste pour l’attractivité des capitaux.

D’ailleurs même les stars ne s’y trompent pas, ainsi Robert de Niro avait accepté en 2012 l’invitation pour promouvoir la création artistique sur la rive sud de la Méditerranée. Selon la star du Voyage au bout de l’enfer, il faut d’abord « un gouvernement stable », pour enfin « séduire d’autres pays, le continent, et le monde »…

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez