La réforme pénale pour éviter le surpeuplement des prisons

0

La ministre de la Justice Christiane Taubira a proposé un projet de loi concernant une réforme pénale. Ce projet vise à substituer la contrainte pénale à la peine d’emprisonnement pour les délits mineurs.

La France affiche un taux d’emprisonnement faible par rapport à celui des autres états européens. Néanmoins, les juges se montrent plus sévères et en dix ans, une hausse de 35 % est constatée sur les peines d’emprisonnement fermes en France. La garde des Sceaux pense qu’avec la mise en place de la peine alternative, cette tendance va diminuer. Selon elle, le but n’est pas de vider les prisons, mais d’offrir aux juges une plus grande diversité de peine pour punir les petites et moyennes délinquances.

Par ailleurs, cette nouvelle mesure pourrait empêcher le cas de récidives. Prévue au départ pour ne concerner que les délits qui encourent les peines d’emprisonnement inférieures ou égales à cinq ans, la réforme Taubira s’applique à tout type de délit après l’adoption de l’amendement en commission des lois.

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez