Non-respect de l’embargo américain : le PNB Paribas encoure de lourdes sanctions

0

Entre 2002 et 2009, la banque française BNP Paribas n’a pas respecté l’embargo exercé par les États-Unis à l’encontre du Cuba, du Soudan et de l’Iran. Pour cela, les États-Unis lui réclament près d’une dizaine de milliards de dollars.

La banque française BNP Paribas est désormais sur la sellette. En plus de devoir s’acquitter d’une lourde amende, cette institution financière pourrait perdre le privilège de pouvoir effectuer des transactions en dollars vers ou depuis les États-Unis. Pour se justifier, BNP Paribas déclare que les transactions incriminées n’ont pas été faites sur le territoire américain, mais dans des pays où elles étaient parfaitement légales. Toujours est-il que comme elles se faisaient en dollars, elles avaient toujours une incidence sur l’économie américaine. À l’heure actuelle, les avocats de la banque tentent de trouver une négociation à l’amiable et du coup, faire baisser le montant de la sanction qui équivaut à une année de profit pour BNP Paribas.

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez