Des papyrus antiques carbonisés bientôt déchiffrés

Des papyrus antiques carbonisés bientôt déchiffrés

0

En 1754 il a été retrouvé la bibliothèque d’Herculanum. A l’intérieur, des papyrus sont impossibles à déchiffrer sans les endommager. Une nouvelle technique d’imagerie a cependant réussi un tour de force digne des “Experts” de la série américaine.

Nous sommes en 79 le Vésuve fait irruption. Pompéi est enseveli sous des cendres, Herculanum l’a été par des coulées de boue dont les températures devaient avoisiner 300° à 330° en enterrant la bibliothèque d’un dénommé Pison (politicien mais aussi le beau-père de Jules César). En 1754 on redécouvre ce qui reste  jusqu’à présent la seule bibliothèque antique qui nous soit parvenue complète. Certains documents sont utilisables mais d’autres non, car ils sont enroulés et parfois carbonisés. Donc impossible de les consulter sans les briser.

Une équipe internationale composée d’historiens, de mathématiciens et de physiciens a trouvé la solution grâce au synchrotron de Grenoble qui permet de détecter le très léger relief que fait l’encre sur son support, même si celui-ci est déformé, collé et carbonisé. En l’occurrence pour la bibliothèque d’Herculanum, il s’agit de textes attribués à Philodème de Gadara (contemporain de Cicéron). Ce n’est qu’un début, en améliorant la technique, les chercheurs comptent bien obtenir une image complète de tous les documents découverts.

Crédit photo : Commons

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez