Ne pas avoir d’enfant : c’est être à contre-courant

Ne pas avoir d’enfant : c’est être à contre-courant

0

Tout le monde en veut… 95 % des français veulent en avoir…des enfants. Choisir de rester sans enfant est en France un choix véritablement “à contre-courant”. L’Ined (institut national d’études démographiques) dans un rapport publié le 12 février 2015 vient de le confirmer.

Avoir un enfant est un désir qui traverse tous les ages et tous les niveaux sociaux. Les enfants sont associés au bonheur et à la vie de famille. Cela démontre au passage la confiance des français dans les politiques familiales et plus généralement une relative confiance en l’avenir pour leur descendance. Le rapport se penche aussi sur les raisons qui poussent certaines personnes à revendiquer et déclarer “être bien sans enfant”. Ce sont alors des notions d’épanouissement personnel et de liberté qui reviennent. Ces raisons apparaissent plus si le niveau des diplômes s’élève.

Ne pas vouloir d’enfant de manière volontaire est plus fréquent chez les personnes qui s’éloignent de l’image “des bons parents” véhiculés par la société actuelle c’est-à-dire :  une femme avec des responsabilités professionnelles moindres donc plus disponible pour sa famille, et un homme plus diplômé capable d’amener des ressources.

Les personnes sans enfants se retrouvent plutôt dans le schéma inverse :  des femmes très diplômées et des hommes situés en bas de l’échelle sociale.

Crédit photo : Mamamajuly

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez