Campus nucléaire de Paluel : le  centre de formation du futur

Campus nucléaire de Paluel : le centre de formation du futur

0

Si le Grand carénage, programme de rénovation et de modernisation du parc nucléaire français engagé par le groupe EDF, doit permettre de prolonger de plusieurs décennies la durée de vie des centrales nucléaires et d’optimiser leurs performances via de nouvelles technologies plus efficaces, il nécessitera également une mise à jour des compétences des agents œuvrant au quotidien pour la production d’électricité. Des programmes de formation sont d’ores et déjà organisés au sein de la centrale de Paluel en Seine-Maritime qui vient d’inaugurer le vendredi 13 février dernier un nouveau campus de formation dédié aux activités nucléaires.

Modernisé pour un investissement de quatre millions d’euros, le campus nouvelle génération de la centrale de Paluel propose désormais des aménagements de simulation haute technologie permettant une meilleure adaptation aux outils de gestion modernes des centrales.

Les nouveaux modes de pilotage numériques prévus dans le cadre du Grand carénage, nécessitent en effet des moyens de formation modernes et efficaces pour garantir l’adaptation des compétences des intervenants aux évolutions de leur métier. Ces nouveaux outils pédagogiques vont permettre aux agents de conduite, aux automaticiens et aux informaticiens industriels de se former aux nouveaux matériels qui seront installés dès 2015 sur l’unité de production n°2 de la centrale, à l’occasion de sa troisième visite décennale, puis progressivement sur les quatre unités.

Principale attraction de ce campus, le nouveau simulateur de conduite numérique reproduisant, à pleine échelle, une salle de commande de réacteur avec 220 écrans tactiles et sensitifs a représenté à lui seul un investissement de deux millions d’euros. Unique au monde, ce simulateur permettra de préparer dans les meilleures conditions les chantiers de modernisation des quatre unités de production du site durant les quatre prochaines années et plus particulièrement le passage à l’ère du numérique pour tous les systèmes de commande et de gestion des installations.

Construit sur une superficie de 1100 m2, le site comprend également quarante salles de formation d’une capacité de cinq à cinquante places, des maquettes technologiques pour faciliter l’apprentissage des gestes, la révision et l’entraînement, ainsi qu’une mini-centrale en fonctionnement, un chantier école dans le domaine de la prévention des risques et deux mini-simulateurs. Il permet la formation des salariés de la centrales de Paluel bien sûr mais également des salariés de Penly et Flamanville, et accueille en moyenne près de 150 stagiaires au quotidien.

Paluel sera d’ailleurs sollicité au niveau national, puisque le campus de formation est désormais l’organisme de référence pour l’ensemble des centrales nucléaires du palier technologique 1 300 MW.

Rappelons enfin que l’année 2015 sera l’année du lancement du grand carénage à la centrale de Paluel et que de nombreux chantiers sont réalisés pour permettre aux tranches de 1.300 MW d’atteindre dans un premier temps les 40 ans d’exploitation prévus initialement, puis à plus long terme 10 ou 20 années supplémentaires. La centrale de Paluel emploie actuellement près de 1535 agents et recrute chaque années plusieurs centaines d’agents supplémentaires.

Photo: lenergieenquestions.fr

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez