Sauvons les dernières danses pour les mamies chinoises

Sauvons les dernières danses pour les mamies chinoises

0

D’après vous, qui est actuellement dans le collimateur des autorités centrales chinoises ? Ce n’est pas un dissident ni même un intellectuel, mais tout simplement des mamies chinoises adeptes de danses collectives.

Chaque soir aux alentours de 19 h des femmes de tout âge, mais à la retraite pour la majorité, ont pris l’habitude de se retrouver et d’entamer des chorégraphies sur des airs plus ou moins démodés. Tout ceci semble, à priori, plutôt bon enfant et témoigne du caractère collectif de la culture chinoise. Mais la proportion prise par cette pratique (plusieurs millions de personnes) est source de tension du fait des nuisances sonores. Plusieurs incidents sont déjà à regretter.

Serait-ce pour renforcer leur emprise sur la culture populaire ou sincèrement tenter d’apaiser des riverains énervés ? Depuis une semaine, un “panel d’experts” est chargé de mettre au point 12 chorégraphies qui seront imposées nationalement avant la fin de l’été. Elles sont censées être scientifiquement conçues pour amener une énergie positive à tout le monde. L’affaire a pris des proportions importantes au point de demander une étude sur le sujet à l’Administration générale des Sports et le ministère de la Culture. Au-delà de ça, c’est la problématique de la prise en charge des seniors qui est mise en évidence.

En 2050, 39 % de la population chinoise aura plus de 60 ans et les infrastructures sont bien insuffisantes.

Crédit photo : Coyolicatzin

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez