Nos médecins sont de petits cachottiers

Nos médecins sont de petits cachottiers

0

Une étude réalisée par le site d’informations médicales américain Medscape, montre que 43 % des praticiens français admettent ne pas toujours dire la stricte vérité à leurs patients.

Malgré la loi Kouchner qui impose depuis 2002 la transparence aux malades, l’idée perdure que le médecin ne doit pas être par exemple le « messager du désespoir ». Cette étude a été réalisée auprès de 21 500 médecins dans le monde », la plupart des réponses proviennent des États-Unis, mais aussi de France. Elle met en évidence les différences dans l’éthique médicale dans différents pays par exemple, les anglo-saxons très protestants réprouvent le mensonge, et le médecin peut être poursuivi en justice pour ne pas avoir tout dit.

En France, 43 % des médecins affirment qu’ils refuseraient de cacher des informations à leurs patients, à la demande de la famille. L’étude montre que les moins de 40 ans, seraient plus enclins à céder. Concernant le placebo, un tiers des médecins disent le donner à leurs patients.

Une énorme différence entre les pratiques françaises et américaines se fait sentir sur le sujet de l’erreur médicale : 60 % des médecins américains pensent qu’il est inacceptable de se taire, en France ce n’est que 32 %, pire encore si l’erreur porte un réel préjudice les médecins français sont encore à 16 % à cacher la vérité (3 % aux États-Unis). Concernant le secret médical, 40 % des Français se disent prêts à le rompre dans des cas très précis, et aux États-Unis 70 %.

Crédit photo : caroline_1

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez