Pourquoi faut-il arrêter de faire les UV?

0

photo_cabineaUV_Tristanb wikipediaIl est maintenant prouvé que les UV artificiels sont dangereux. Si certains continuent de se dire que les séances en cabines pourront les aider à  bronzer rapidement; faire des UV n’a d’autres avantages  que l’esthétique.

« Le soleil émet trois types de rayonnement: les UVC, arrêtés par l’atmosphère, les UVB, en partie filtrés et les UVA qui ne sont pas filtrés. Or, les ‘boîtes à soleil’ émettent principalement des UVA, le spectre solaire n’est absolument pas représenté en entier. Ces séances en cabines ne peuvent donc en aucun cas préparer la peau », déclare Claudine Blanchet-Bardon, présidente du Syndicat national des dermatologues-vénéréologies.

Une exposition au soleil qui se cumule à une exposition en cabine peut avoir des effets négatifs. Les UVA atteignent les couches les plus profondes de la peau sans provoquer une synthèse de vraie mélanine. Cependant, ce qui protège notre peau du soleil c’est l’épaississement cutané provoqué par les UVB. Un autre danger consiste à moins se protéger face au soleil après des UV puisqu’on pense à ne pas en avoir besoin, sauf que les UV ne protègent pas des coups de soleil.

De plus, les cabines à bronzer présentent des facettes très dangereuses. « Elles augmentent les risques de cancers cutanés et de vieillissement prématuré de la peau qui se ride et se tache. C’est dangereux, criminel même. Récemment, les scientifiques ont démontré qu’il existe une association entre l’irradiation UVA et le mélanome malin, le plus grave des cancers de la peau », s’exprime le Dr Blanchet-Bardon. De plus, il y a 75 % de risque de présenter un mélanome avant 60 ans quand on s’expose aux UV artificiels avant 35 ans a prévenu l’Institut de veille sanitaire.

Crédit photo: Tristanb de en.wikipedia.org

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez