Assurance: les régulateurs s’inquiètent de la faiblesse des taux

0

photo_Christian Noyer, Governor of the Central Bank of France_« À moyen terme, le contexte de taux bas que nous traversons induit des risques pour le secteur de l’assurance », a expliqué Christian Noyer, président de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR).

Les études effectuées par l’ACPR affirment que « si la situation actuelle ne constitue pas une menace immédiate », « une vigilance s’impose quant à la qualité des placements réalisés et les taux offerts aux épargnants en assurance vie », a ajouté Christian Noyer lors de la présentation du rapport annuel de l’institution.

Les nouvelles politiques des banques centrales ont favorisé la baisse des taux d’intérêt.

« L’aplatissement de la courbe des taux entraîne une baisse progressive et durable du rendement des actifs, ce qui pénalise tout particulièrement les assureurs vie. Ces derniers seraient également négativement impactés par une remontée brutale des taux, si elle devait avoir lieu », a-t-il annoncé. « Il faut que la gestion des anciens contrats soit faite de façon très prudente », a-t-il ajouté.

Dans les banques, Christian Noyer estime que « le pilotage du risque global de taux d’intérêt a fait l’objet d’un suivi attentif ».

Il a également évoqué le revenu sur le taux de l’épargne réglementée qui a un taux relativement bas. Interrogé sur une probable baisse du taux, Christian Noyer a déclaré « Je ne peux pas anticiper sur ce qui sera une discussion au début de cet été ».

Les marchés actions sont actuellement volatile, et le contexte de taux fait partie des points sur lesquels « la vigilance reste de mise » explique-t-il.

Il a également évoqué la solidité des secteurs bancaires et de l’assurance en France. Pour le secteur de la banque, Christian Noyer pense que les bons résultats aux tests de résistance effectués par la BCE en 2014 sont « le modèle universel des banques françaises » et indique que « la diversification de leurs activités, associées à une gestion rigoureuse des risques, est un atout précieux ».

Concernant les assurances, Christian Noyer indique les résultats des tests de résistance européenne sont « très encourageants ».

Crédit Photo: OECD Development Centre/flickr.com

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez