Soupçons de corruption autour du ballon rond

Soupçons de corruption autour du ballon rond

0

“Ça ne pouvait pas tomber plus mal” doit ce dire Sepp Blatter l’actuel président de la FIFA, en apprenant l’arrestation de plusieurs membres de la FIFA mercredi matin en Suisse pour des faits de corruption présumés. La justice américaine réclame leur extradition pour des accusations de corruption selon le New-York Times.

En effet vendredi à l’occasion du congrès annuel de la fédération internationale, le Suisse briguera un cinquième mandat à la tête de la prestigieuse instance. C’est dans ce contexte que les policiers suisses sont arrivés à l’aube dans un hôtel luxueux de Zurich pour arrêter six personnes soupçonnées par le parquet du district Est de New-York d’avoir accepté des pots-de-vin et des commissions du début des années 90 à ce jour. Nommé en 2012 par la Fifa pour enquêter sur les soupçons de corruption qui pesaient sur le vote de 2010 concernant les pays hôtes des deux prochaines Coupes du monde (la Russie en 2018 et le Qatar en 2022), le procureur américain Michael Garcia a remis en septembre dernier un rapport de 430 pages que la FIFA n’a pas jugé nécessaire de publier en son entier. Elle n’a fait paraître qu’une synthèse de 42 pages qui concluait que certes des indices étaient “problématiques”, mais sans  remettre en cause le processus d’attribution dans leur ensemble. Visiblement, l’enquête malgré tout, suit son cours.

Sepp Blatter, à la tête de la puissante fédération depuis 1998, sera opposé au Prince Ali Bin Al Hussein, soutenu  par le président de l’UEFA Michel Platini.

FIFA TON UNIVERS IMPITOYAAABLE !

Crédit photo : Nazionale Calcio

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez