Un vrai trésor trouvé dans la campagne Française, aux enchères

Un vrai trésor trouvé dans la campagne Française, aux enchères

0

C’est un véritable trésor de pièces d’or allant de l’époque des Gaulois à Louis XIV qui va être vendu samedi à Paris. Plus étonnants, les 444 lots de pièces de l’abbé de Jobal ont été découverts  il y a un an par hasard dans une maison du Perche où l’ensemble des pièces était entreposé.

Découvrir des trésors évoque le plus souvent des recherches interminables, d’impressionnantes fouilles ou des explorations dangereuses. Que nenni ! Au cours d’un inventaire d’une maison, un commissaire-priseur découvre tranquillement un médailler, connu des propriétaires qui ne se rendent pas compte qu’il s’agit d’une collection, répertoriée dans les ouvrages du XIXe, mais jamais retrouvée. Originaire de Metz, l’abbé de Jobal (1748-1806) collectionnait les pièces. Avant de partir pour la Martinique en 1781, il confie son “trésor” à son frère. La collection est ensuite protégée par le Comte Gaston de Lambertye au 19e siècle, puis elle disparaît… Depuis plus d’un siècle, les numismates étaient à sa recherche.

La vente de la collection pourrait dépasser les 300 000 euros. Des musées nationaux et des acheteurs du monde entier se sont fait connaître. “Cette collection comptera parmi les plus prestigieuses à être passée aux enchères”. “Pour la période mérovingienne par exemple, la dernière vente de ce type remonte à 1932, à Francfort » reconnaît l’expert. Plus de 60 monnaies d’or mérovingiennes très rares sont présentées. Les collectionneurs devraient également apprécier les monnaies carolingiennes en argent avec plusieurs exemplaires de Charlemagne. Certaines monnaies sont uniques.

Crédit photo : les soldats en terre Qin Shi Huang

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez