Diabète: qui est concerné?

0

diabetes-528678_640_stevpbLa France compte près de 3,5 millions de diabétiques dont certains s’ignorent. Pour inciter la population française à effectuer un dépistage, la Fédération française des diabétiques a mis en place cette semaine de mobilisation de 6 au 13 juin en France.
L’Association française des Diabétiques estime que le diabète serait “une menace sous-estimée”. Environ 700 000 diabétiques ne savent qu’ils le sont, d’après l’Institution National de Veille Sanitaire.
Malgré le fait que le diabète soit une maladie connue, le prédiabète l’est moins. Cependant, la détection du prédiabète joue un rôle crucial dans le soin du diabète. En effet, les personnes pré-diabétiques ont un taux de glycémie de 1,1g/L de sang à 1,26. Les prédiabétiques ne sont pas des diabétiques, mais ils peuvent le devenir. Près de 30 à 40% des cas peuvent développer la maladie dans les 5 à 10 ans après le prédiabète. Si la personne présente un taux de triglycérides élevé, de l’hypertension, elle pourrait devenir une diabétique.
Pour empêcher le développement du diabète, il est important d’adopter une hygiène de vie bien définie. En détectant le plus tôt possible ces risques, il est possible de minimiser les complications de la maladie. Le sucre en quantité importante dans le sang détériore les nerfs et les vaisseaux sanguins. A long terme, cela peut provoquer des cécités, des infarctus, de l’accident vasculaire cérébral ou un trouble de l’érection. Le diabète peut être la première cause d’amputation en France, en plus des accidents.

 

“Qui arrêtera la progression du diabète sur notre territoire ?” s’inquiétait l’association qui avait estimé que le nombre de prévalences de la maladie avait doublé en France en 10 ans, et que la progression devient de plus en plus rapide. Si l’on estimait  à 3,5 millions de diabétiques en 2016, le chiffre a déjà été atteint en 2009.

crédit photo: stevepb/pixabay

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez