Ada Colau : Une “indignée a la Mairie de Barcelone

Ada Colau : Une “indignée a la Mairie de Barcelone

0

Imaginez-vous si, en France, un militant du Droit au logement prenait les rênes de Lyon ou Marseille. C’est ce qui va se passer à Barcelone. La militante Ada Colau, l’une des égéries du mouvement des indignés, tête de liste proche du mouvement “Podemos”, sera investie samedi maire de Barcelone avec les voix d’indépendantistes et de socialistes qui lui permettront d’avoir la majorité absolue.

Étant arrivée première aux municipales du 24 mai, sa liste a obtenu 11 élus contre dix pour le maire conservateur sortant, elle sera aussi soutenue par ERC, un parti de gauche indépendantiste disposant de 5 sièges et les socialistes (quatre sièges). La droite avait tenté, sans réussite, de convaincre les socialistes de former une alliance contre la candidate indignée, pour éviter que Barcelone ne devienne “la capitale des antisystèmes”.

Cette militante anti expulsions de 41 ans va ainsi devenir la première femme à la tête de Barcelone, 1,6 million d’habitants. Elle a réussi dans un premier temps, à fédérer une plateforme citoyenne, “Barcelona en comú” (“Barcelone en commun”), soutenue par Podemos et à poser sa candidature pour les municipales de 2015.

Elle entend mettre en œuvre des mesures de choc contre les inégalités à Barcelone, prévoyant de stopper les expulsions de logements, de baisser les tarifs de l’énergie et de mettre en place un revenu minimum de 600 euros. Pour cela évidemment, elle devra convaincre et surtout négocier pour nouer des alliances et obtenir une majorité stable, son Conseil municipal étant très divisé, avec sept forces en présence.

Crédit photo : Luis Valino

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez