Trafic de drogue: une nouvelle saisie à La Castellane, à Marseille

0

cannabis-448661_640_photo_cheifycLes autorités ont interpellé près d’une trentaine de personnes ce lundi matin dans la cité de La Castellane, dans les quartiers nord de Marseille.

 

Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur évoque une “très grosse opération de démantèlement de filière à La Castellane parce que le trafic de drogue, c’est le début de tous les trafics, ce sont ces trafics qui gangrènent les quartiers” de trafic de drogue. Le chauffeur de la sénatrice PS, Samia Ghali, faisant partie des personnes arrêtées.
L’opération a débuté dans la matinée dans le 16e arrondissement de Marseille. Une perquisition a permis à l’autorité d’effectuer une saisie de plusieurs armes et de produits stupéfiants.
L’opération a été possible grâce à une commission rogatoire délivrée par un juge d’instruction selon les informations dévoilées par le procureur de la République de Marseille, Brice Robin. L’opération a nécessité le déploiement des près de 400 policiers, dont les CRS, le Raid, la Sécurité publique et menée par la police judiciaire marseillaise. L’opération a pris une partie de la journée.
“Le préfet de police m’a confirmé que mon chauffeur avait été interpellé ce matin. Une convocation a été déposée à son domicile et il s’est rendu à la police. Je suis stupéfaite et abasourdie”, avait déclaré le maire des 15e et 16e arrondissements de Marseille concernant le chauffeur de la sénatrice PS Samia Ghali qui faisait partie des personnes interpellées. “C’est pour des relations de connaissances, certainement avec des membres de ces quartiers étant lui-même originaire de ces quartiers”, ajoute-t-il.
“C’est une opération nécessaire et il faudra en faire autant que nécessaire. Je suis intransigeante face au trafic de drogue, peu importe qui cela concerne et où cela se passe. Je suis rentrée en politique pour lutter contre fléau de la drogue. C’est le combat de ma vie. Ces coups faits par la police sont nécessaires pour nettoyer. Il n’y a pas une cité dans Marseille qui soit épargnée”, a poursuivi la Sénatrice, avant d’ajouter “Même si mon chauffeur se retrouve dans ce coup de filet, moi je suis intransigeante et sans concessions face au trafic de drogue”.

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez