Affaire Cardinals : du “hacking” dans le sport

Affaire Cardinals : du “hacking” dans le sport

0

Le base-ball professionnel américain a peut-être vécu une première dont il se serait bien passé. Il s’agit du premier acte de piraterie digitale du sport professionnel. La franchise de Saint-Louis Cardinals a récupéré des infos illégalement dans la base de données des Houston Astros.

Bon, c’est vrai, il ne faut pas s’emballer, ils ont plus profité d’une opportunité, car l’ancien manager général des Cardinals est parti chez les Houston Astros , et les Cardinals ont appris qu’il utilisait probablement le même login et en ont profité. On ne peut donc pas encore parler de cyberterrorisme.

L’affaire est prise au sérieux, puisque le FBI est chargé de l’enquête. La fraude n’est pas une nouveauté et l’envie de récupérer des infos chez les autres n’est pas une nouveauté. Mais cette fois en utilisant des techniques modernes digitales, l’espionnage dépasse largement le cadre du système et des tactiques de jeu employées. En entrant dans le système informatique des Astros, les Cardinals ont probablement mis la main sur les données très diverses, la valeur de l’effectif ou même les bio-datas des joueurs, si l’entraîneur veut laisser partir tel joueur à la fin de la saison… Sans compter des informations privées et confidentielles.

Si on laisse faire, on découvrira dans le futur qu’un club de foot a fait appel à des hackers pour voler des infos dans le système informatique d’un autre. Ou qu’une écurie de voitures s’est fait dérober les plans de son futur modèle par des pirates du net à la solde d’une autre. Le match, alors, ne se jouera plus sur le terrain.

Crédit photo : TagDragon

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez