Vatican et Palestine : Un accord historique

Vatican et Palestine : Un accord historique

0

Un communiqué du Vatican a annoncé que le Saint-Siège et “l’État de Palestine” ont signé vendredi au Vatican un accord historique sur les droits de l’Église catholique dans les territoires palestiniens. Les Palestiniens constatent que cette signature équivaut à “une reconnaissance de facto” de leur État, ce qui mécontente Israël.

L’accord a été signé dans le palais pontifical par le secrétaire pour les relations avec les États, le prélat britannique Paul Richard Gallagher, et par le ministre palestinien des affaires étrangères Riyad Al-Maliki. La mise au point de ce texte avait été achevée le 13 mai dernier et fait suite à quinze ans de négociations entre les deux parties. Cet accord contient notamment des clauses qui portent sur le statut spécial de la Palestine comme lieu de naissance du christianisme et comme berceau des relations monothéistes, il encourage la présence et les activités de l’Église catholique et assure la protection des lieux saints chrétiens.

Cet accord complète le niveau de soutien international. Pour l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), cet accord fait du Vatican le 136e pays à avoir reconnu l’État de Palestine.

Tel-Aviv n’a pas tardé à réagir. Son ministre des Affaires étrangères a “regretté” la signature  de l’accord, et averti que cette mesure nuirait aux efforts de paix. L’Israël considère également  que les textes unilatéraux dans l’accord ignorent les droits du peuple juif sur la terre d’Israël et les lieux saints du judaïsme à Jérusalem. Le Vatican, qui a des relations diplomatiques avec Israël depuis 1993, négocie sans succès un accord presque similaire depuis 1999 avec l’État hébreu.

Crédit photo : scottgunn

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez