Hissène Habré : procès historique à Dakar

Hissène Habré : procès historique à Dakar

0

Lundi 20 juillet à Dakar va s’ouvrir le procès de l’ex dirigeant tchadien Hissène Habré, malgré ses problèmes de santé. Il est accusé de crime contre l’humanité, et les enjeux de ce procès peuvent être qualifiés d’historique, car pour la première fois, un chef d’état africain va comparaitre devant la justice d’un autre pays d’Afrique.

Hissène Habré fut le président du Tchad de 1982 à 1990, il est accusé par les ONG de défense des droits de l’homme d’assassinat politique et d’usage systématique de la torture. Il doit répondre du comportement de sa police politique. Renversé en 1990, il a trouvé refuge au Sénégal où il vit depuis. Il y a déjà eu plusieurs procédures contre lui, mais qui n’ont pas eu de suite, car Abdoulaye Wade (président du Sénégal de 2000 à 2012) a toujours voulu voir l’ancien dictateur tchadien jugé en Afrique par des Africains.

Il a fallu 25 ans pour arriver à ce procès, les ONG et les différentes parties civiles ont utilisé le même principe que pour l’arrestation de Pinochet, c’est-à-dire en utilisant le principe de “compétence universelle”. Le Sénégal s’étant toujours opposé à l’extradition de Hissène Habré, l’Union africaine (UA) a donc mandaté Dakar pour juger Hissène Habré qui encourt entre 30 ans de prison ferme et les travaux forcés à perpétuité.

C’est donc la première fois au monde que des tribunaux d’un pays jugent un ancien président d’un autre pays pour des violations présumés des droits de l’homme.

Crédit photo : Malicom Mali

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez