Radiations: il parait que les scanners détruisent notre ADN

Radiations: il parait que les scanners détruisent notre ADN

0

Une équipe de chercheurs américains avait estimé qu’un examen au scanner est très nocif pour notre ADN, et pourrait favoriser l’apparition de tumeurs cancéreuses.

La tomodensitométrie est le nouveau terme pour désigner le scanner. Il s’agit de “scanner” un patient qui se trouve sur une table d’examen avec du rayon X qui traverse les tissus. Le scanner permet de voir toutes les parties du corps pour détecter la présence d’une tumeur, évaluer son ampleur ou encore voir les autres parties du corps que l’on ne peut pas voir à l’échographie ou à la radiologie. C’est un outil pratique qui aide les médecins à diagnostic de certaines maladies comme l’athérosclérose et l’ostéoporose.

Cependant, une récente étude américaine avait démontré que le scanner pourrait avoir un impact important sur notre code génétique. Les chercheurs de la Stanford University aux États-Unis, les radiations mêmes à faible intensité peuvent détruire notre ADN de manière irréversible, provoquant des mutations cellulaires importantes.

Pour arriver à un tel résultat, les chercheurs avaient fait des analyses génétiques et sanguines sur près de 67 personnes représentatives de la population américaine, avait et après leur scanner. Résultat des recherches: les scientifiques ont découvert des lésions au niveau génétique ainsi que des dommages cellulaires.

« Les mutations génétiques, et leurs conséquences au niveau cellulaire, peuvent notamment conduire à l’apparition de tumeurs cancéreuses » avait expliqué les Dr Won Hee Lee et Yong Fuga Li, principaux auteurs de ces travaux, publiés le 22 juillet dans la revue scientifique Journal of the American College of Cardiology: Cardiovascular Imaging.

« Par ailleurs, nous estimons qu’une tomodensitométrie expose le patient à 150 fois plus de radiations (rayons X) qu’une simple radiographie », continuent-ils.

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez