Rome : le Capitole aux ordres de la mafia

Rome : le Capitole aux ordres de la mafia

0

L’été est chaud sur la ville de Rome, et ce n’est pas seulement le soleil qui en est la cause. Un rapport transmis par le préfet Gabrielli fait état d’une infiltration de la mafia jusqu’aux plus hautes instances municipales. Le rapport demande au ministre de l’Intérieur italien d’agir très vite et très fort.

Une mafia locale a réussi à s’infiltrer partout, en particulier sous le mandat du maire précédent, qui est d’ailleurs mis en examen. Le personnage principal s’appelle Massimo Carminati dit “le Borgne”. Cette “légende” du crime, ex-terroriste d’extrême droite est devenue un chef mafieux. Il a placé des hommes à lui à la mairie, corrompue des hommes politiques de tous bords, et des fonctionnaires. Carminatti est même devenu juge de paix, et depuis une station-service du nord de la ville, il faisait le lien entre le monde criminel “d’en bas” et le monde politique “d’en haut”. Carminatti a été arrêté, mais son système perdure, et la ville est loin d’être assainie.

La présidente de la commission parlementaire antimafia Rosy Bindi a demandé une mise sous tutelle de la mairie par l’État, car on doute de la possibilité du maire actuel à pouvoir résoudre une telle situation. L’organisation de l’Année de la miséricorde voulue par le Pape François en 2016, sera certainement donnée au préfet de Rome.

Crédit photo : Gerard FERON

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez