Jeux en ligne: une application pour imposer des limites aux enfants

Jeux en ligne: une application pour imposer des limites aux enfants

0

“Rien n’est gratuit!” Une phrase pleine de vérités qu’on entend souvent. Les applications et les jeux gratuits qui peuvent être téléchargées sur un smartphone ou une tablette, ne sont, à ce qu’il parait, pas gratuit qu’on ne le pense.

L’acteur américain Jack Black le sait très bien puisque son fils de 8 ans est aimait jouer à un jeu pour enfant sur une tablette. Mais en consultant son courriel quelques jours plus tard, il s’est rendu compte que pas moins de 3 000 $ ont été retirés de sa carte de crédit.

«C’est 99 cents pour un diamant. Évidemment, mon garçon ne comprend pas. Il décide d’acheter le sac de diamants. C’est 100 $ le sac. Ce jeu est développé pour les enfants, la promotion est dirigée vers les enfants et il y a quelque chose qui coûte 100 $ dans l’application!», a expliqué l’acteur pendant son passage au Tonigh Show, une populaire émission américaine animée par Jimmy Fallon.

C’est une situation qu’une jeune entreprise de Moncton souhaite éviter. Les cofondateurs de l’entreprise, Melani Flanagan et Matt Pichette souhaitent aider les parents dans le contrôle des dépenses des leurs enfants dans ces jeux. Itavio envisage de lancer une application qui limite le montant quotidien qui peut être dépensé dans les jeux, le temps que l’enfant y passe, ainsi que les habitudes de jeux des enfants.

«Il y a un problème social parce que les parents ne savent pas ce que leurs enfants font sur leur appareil. Quand on était plus jeune, on avait une console (Nintendo ou autre) et les parents pouvaient nous voir jouer. Ils pouvaient nous arrêter après 30 minutes. Maintenant, il n’y pas de manière pour les parents d’établir des limites sans regarder par-dessus l’épaule de leurs enfants», a expliqué Mme Flanagan à l’Acadie Nouvelle.

Itavio sera compatible avec certains jeux adaptés aux appareils IOS. Les utilisateurs d’Android devront encore attendre. Que les parents soient sur une autre plateforme, il peut contrôler les dépenses et le temps de jeu de son enfant sans être sur l’appareil du joueur. Pour cela, Itavio a collaboré avec les concepteurs de jeu qui intègre le système de l’entreprise de Moncton à leur application. En contrepartie, les développeurs bénéficieront de meilleures données sur les habitudes de jeux des joueurs.

crédit photo: StefanPohl

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez