Le stress peut perturber notre self-control

Le stress peut perturber notre self-control

0

Une contrariété du matin pourrait-elle vous pousser à vous jeter sur une assiette de fromage à midi? Surement, si l’on se fie aux résultats d’une étude suisse qui avait dévoilé les effets nocifs du stress sur notre self-control.

Un petit soupçon de stress et toutes les bonnes résolutions de la journée peuvent disparaître. Pour que les scientifiques puissent arriver à ses conclusions, ils ont effectué des recherches sur 51 volontaires. Ils étaient divisés en deux groupes et avaient le choix entre une nourriture goûteuse pas peu saine et une plus saine, mais pas assez de goût. Une partie des volontaires avait subi “une méthode induisant, un stress modéré” avait expliqué, les chercheurs, le traitement consistait à plonger la main pendant trois minutes dans de l’eau glacée.

Les chercheurs sont venus à la conclusion que le groupe le plus stressé à tendance à se jeter sur le junk food. Les volontaires ont été choisis parce qu’ils ont eu un mode de vie saine, font du sport et ont une alimentation équilibrée, mais en trois minutes, leurs efforts ont été anéantis par les stress. Les scientifiques estiment que le stress incite à la recherche d’une gratification et d’un plaisir immédiat et l’on ne pense plus aux conséquences à long terme.

Il faut comprendre que la maîtrise de soi varie selon les personnes. Le stress bouleverse, tout le monde de la même manière avait expliqué, les chercheurs. Il peut intervenir dans plusieurs nombreux circuits neuronaux pour changer leur fonctionnement.

Malgré le fait que le mécanisme demeure encore flou, les chercheurs ont constaté une multitude de connexions entre certaines zones du cerveau chez le groupe stressé. Leur stress peut affecter les réseaux qui contrôle la maîtrise de soi en altérant les vois neuronales. Cependant, les modifications n’ont pas de liens avec la sécrétion directe de l’hormone du stress, le cortisol et peut varier selon le mode de perception de chaque participant.

La rupture de la maîtrise de soi a bien évidemment des conséquences sur l’alimentation, mais également sur l’envie de parier dans des jeux d’argents ou de se tourner vers des produits toxiques. Soumis au stress, le cerveau n’évalue pas les conséquences sur le long terme, et ne recherche qu’une “récompense immédiate”. Le stress permet de mettre en place une réponse efficace, mais rapide, pour sa survie, en d’autres termes le stress peut être également très utile.

crédit photo: geralt

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez