Le meilleur pain se trouve à Paris XVIIIe

Le meilleur pain se trouve à Paris XVIIIe

0

Djibril Bodian, remporte une seconde fois le grand prix décerné par la Mairie de Paris, pour le prix du meilleur artisan boulanger. Djibril Bodian, travail comme artisan boulanger au Grenier à Pain dans le quartier des Abbesses, il sera le fournisseur de l’Élysée pendant un an.
Lors du vingt-et-unième concours organisé par la Mairie de Paris, le prix de la meilleure baguette revient dans le XVIIIe après être resté deux années successif dans le XIVe. Djibril Bodian, artisan au Grenier a Pain, remporte une seconde fois le concours, il l’avait déjà remporté en 2010, c’est un fait qui est rare dans l’histoire du concours.
Deux cent trente et une (231) baguettes ont concouru, le sort de M Bodial a été scellé dans l’Hôtel particulier de la chambre professionnelle des Artisans Boulangers-Patissiers de Paris.
Les baguettes sont déposées le matin même du concours, 231 boulangers avaient participé. Les jurys ont gouté à l’aveugle les baguettes en se basant sur cinq critères (la cuisson, le gout, la mie, l’odeur et l’aspect).
Le jury était composé de 15 membres, présidé par Olivia Polski, adjointe au Maire à la charge du commerce, de l’artisanat, et des professions libérales, accompagnées de professionnels, de simples consommateurs tirés au sort sur internet, de Virginie Basselot (chef étoilée du Saint-James), de  Guillaume Gomez (chef du Palais de l’Élysée) et du lauréat 2014, Antonio Teixera.
Djibril Bodian, boulanger d’origine sénégalaise remporte 4000 € et aura le privilège de fournir l’Élysée pendant un an. « J’avais envie depuis longtemps de retenter ma chance. C’était un plaisir de concourir à nouveau, mais franchement, et je le dis très honnêtement, jamais je n’aurais pensé pouvoir de nouveau gagner, même si je sais que la baguette que je fais est excellente ! Si j’avais un message à délivrer, notamment à ceux qui veulent suivre cette belle profession d’artisan boulanger ce serait : travaillez, persévérez. Un jour vous serez récompensés ! »

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez