Ashley Madison: les données des sites de rencontres dévoilées

Ashley Madison: les données des sites de rencontres dévoilées

0

Les données de quelque 32 millions d’utilisateurs volées sur les bases des données des sites de rencontres extraconjugales Ashley Madison qui ont été attaquées en juillet viennent d’être publiées mardi selon le magazine Wired.

Les données volées contenaient des adresses email, des numéros de téléphone d’utilisateurs, mais également les sommes payées qui s’élèvent à des millions de dollars. Ashley Madison est considéré par Wired comme la face cachée du net.

Il y a un moins, le groupe “The Impact Team” a lancé une attaque contre le site et a dérobé des données des utilisateurs.

Le groupe avait prévenu qu’il publierait les dossiers des clients, les conversations ainsi que les photos nues des utilisateurs si le site n’est pas fermé. Ils ont exécuté les menaces dans la nuit de mardi à mercredi d’après Wired.

Ashley Madison dont le slogan est “Life is short, have an affair” a été créé en 2001, compte actuellement 37 millions d’utilisateurs de 46 pays et se spécialise dans les rencontres extraconjugales.

Le propriétaire d’Ashley Madison, Avid Life Media a déclaré en juillet qu’un “tiers non autorisé” s’est introduit dans la base de données du site par différents points sur le site. La société avait annoncé avoir fait appel à l’une des meilleures équipes au monde en sécurité informatique pour contrer l’attaque.

Basé à Canada, Avid Life Media avait déclaré qu’il est en étroite collaboration avec les autorités pour identifier les auteurs de cet “acte de cyberterrorisme”.

“Nous avons expliqué la fraude, la tromperie, et la stupidité d’Avid Life Media et de ses membres. Maintenant tout le monde peut voir leurs dossiers”, a annoncé le groupe de pirates mardi.

“Je cherche quelqu’un qui n’est pas heureux en ménage, qui s’ennuie ou cherche un peu d’excitation”, indique Wired citant un utilisateur anonyme. Il souligne que quelque 15.000 abonnés donnent des adresses mails de membres du gouvernement ou de l’armée. Il a également indiqué que près de 15.000 abonnés fournissent des mails de membres de l’armée ou du gouvernement.

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez