Libération d’Oscar Pistorius réexaminée

Libération d’Oscar Pistorius réexaminée

0

Condamné en octobre 2014 à cinq ans d’emprisonnement pour homicide involontaire, Oscar Pistourius ne bénéficierait peut-être pas d’une libération anticipée, qui devrait avoir lieu le vendredi 21 août prochain, lui offrant la possibilité de purger sa peine sous le régime de la “surveillance correctionnelle”, fonctionnant comme le système d’assignation à résidence. En effet, le ministère de la Justice de l’Afrique du Sud a déclaré ce mercredi la suspension de cette mesure et des services compétents devront l’examinée.

Le ministère indique cette mesure de libération anticipée était prématurée. Le Code pénal sud-africain permet à prisonnier de faire une demande de liberté surveillée après « avoir purgé un sixième de sa peine » alors que la décision a été prise en juin, soit sept mois après sa condamnation.

Le parquet vit fait appelle de la condamnation lundi dernier, estimant que l’athlète aurait dû être condamné pour “meurtre”. Le parquet n’avait pas caché sa colère dès la prononciation de la sentence contre l’ancien athlète. Le procès en appel aura lieu en novembre.

Oscar Pistorius avait été condamné pour homicide volontaire à l’encontre de sa petite amie Reeva Steenkamp en février 2013.

crédit photo: Chris Eason

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez