Bloc opératoire: la musique apaise les douleurs comme les smartphones

Bloc opératoire: la musique apaise les douleurs comme les smartphones

0

Une étude britannique a su prouver qu’il est possible d’avoir un effet antalgique pendant les opérations autre que les médicaments.

Si vous devez subir une intervention chirurgicale, n’oubliez pas de préparer une ambiance musicale qui vous est propre. Entendre de la musique avant, pendant et après une opération chirurgicale peut aider à diminuer la douleur et l’anxiété de se faire minimiser les besoins de médicaments antalgiques. La conclusion de l’étude était surprenante, ce la plus vaste et la plus complète sur le sujet qui a été publié dans The Lancet.

Le travail a été effectué par un groupe composé de quatre chercheurs sous la direction du docteur Cathérien Meads de Brunel University Uxbridge. Ils se sont consacrés au recensement de tous les travaux concernant le sujet avait de faire une méta-analyse des tous les résultats obtenus, afin de réponde à la question: “quel est l’impact de la musique par rapport aux soins standard ou aux autres interventions non médicamenteuses (comme les massages et les techniques de relaxation) sur la récupération post-opératoire chez les adultes ayant subi une intervention chirurgicale?”

Ce n’est pas la première fois qu’une étude pareille a été faite. Il y en avait déjà des traces au milieu du XIXe siècle fait par Florence Nightingale, une infirmière britannique pionnière des soins modernes. Différentes expériences ont été effectuées durant des interventions chirurgicales au début du XXe siècle, bien avant que l’anesthésie a été appliquée pour opérer sans douleur. C’est en d’autres une autre manière d’utiliser la musicothérapie.

Les travaux publiés dans The Lancet concernent les données de près de soixante-treize essais sur près de 7.000 personnes. Conclusion: les patients qui ont été opérés présentaient moins d’anxiété après avoir écouté de la musique. Ils n’ont pas également besoin de beaucoup d’antalgique que les patients qui n’ont pas eu cette possibilité. La musique a de très grandes vertus, peu importe le moment de l’audition, mais elles sont plus importantes quand l’écoute se fait avant l’opération.

Cette pratique devrait être proposée à tous ceux qui devraient subir une opération chirurgicale. Les effets sont supérieurs quand c’est le patient lui-même qui choisit la musique qu’il veut écouter.

crédit photo:TheShiv76

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez