Uber: après les taxis, maintenant les bus

Uber: après les taxis, maintenant les bus

0

En voulant étendre son activité à l’international, la start-up californienne s’attaque à un nouveau marché: des itinéraires fixes avec des trajets à horaires réguliers, le nouveau projet d’Uber pourrait concurrencer l’activité des entreprises de transport en commun.

D’après le site TechCrunch, Uber, l’entreprise de véhicules de tourisme avec chauffeur procèderait actuellement aux tests de la faisabilité du projet sur deux axes routiers de San Francisco où se trouve son siège social. Le nouveau service est nommé “smart route”. Basé sur le modèle UberPool où le chauffeur peut partager le trajet avec un autre utilisateur, le nouveau service d’Uber propose une course partagée entre quelques passagers se trouvant dans la même zone géographique, sur un itinéraire fixe.

Depuis sa création, c’est le chauffeur du VTC qui se déplace vers le client; mais ce sera l’inverse avec le nouveau service, et ce, afin d’optimiser la productivité puisque le chauffeur ne fera pas des détours et que le tarif est beaucoup plus intéressant. Ainsi, l’application avertira l’utilisateur s’il est se trouve près d’une smart route. C’est le client qui se rendra à cet axe. Après les taxis, Uber avec ces itinéraires fixes entrerait dans le collimateur des entreprises de transport en commun.

Uber estime «travailler pour accroître l’efficacité du temps passé sur la route, afin que l’utilisateur économise de l’argent et gagne du temps sur son trajet». D’après TechCrunch, un même trajet couterait deux fois moins cher pour les utilisateurs avec ce nouveau service de bus de San Francisco. Aucune information n’a été pour le moment dévoilée concernant le trajet si ce n’est qu’une zone partielle de la ville californienne. Uber est encore en cours d’étude de toutes les zones à couvrir.

Ce nouveau projet permet de comprendre les ambitions futures d’Uber. Ces routes pourraient être utilisées par des voitures autonomes. En effet, Uber continue de diversifier ses activités et signe un accord de partenariat avec l’Université d’Arizona, experte dans les sciences optiques. La nouvelle a été dévoilée par gouverneur d’Arizona, Doug Ducey. Ce partenariat permettra de faciliter ses recherches dans la cartographie et la sécurité. Ce développement commun accélèrera le travail d’Uber sur des voitures autonomes.

crédit photo: Alexander-Torrenegra

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez