Deux journalistes français accusés de chantage par le Royaume du Maroc

Deux journalistes français accusés de chantage par le Royaume du Maroc

0

Jeudi 27 août, deux journalistes français ayant enquêté sur le Maroc, ont été arrêtés et placés en garde à vue à Paris. Ils sont soupçonnés d’avoir tenté de faire chanter le royaume du Maroc en proposant de ne pas sortir leur livre en échange d’argent. Les faits sont rares et donc très étonnants d’autant plus qu’il s’agit Éric Laurent et Catherine Graciet, journalistes indépendants d’une certaine stature et réputation.

Mohammed VI a déposé plainte la semaine dernière pour chantage et extorsion auprès du procureur de la République de Paris, qui a ouvert une information judiciaire. Selon l’avocat du Maroc, Eric Dupond-Moretti, l’affaire aurait commencé, quand Eric Laurent, journaliste à Radio France, a contacté le cabinet royal marocain en indiquant qu’il préparait un livre, et aurait proposé de ne pas le diffuser contre trois millions d’euros. Lors d’une réunion, le journaliste et son co-auteur, ont accepté de l’argent et signé un contrat qui devient la preuve de leur culpabilité.

Du côté de l’éditeur (Seuil), on confirme que les deux journalistes préparaient un livre sur le roi du Maroc Mohammed VI, mais ils sont très surpris par la nouvelle. “Nous n’avons pas accès au dossier et n’avons donc que très peu d’éléments, mais tout cela sent le coup monté“, réagit de son côté l’avocat de Catherine Graciet, Me Eric Moutet. Il faut dire qu’ils ont déjà écrit un ouvrage accusateur contre Mohammed VI en 2012, “Le roi prédateur”, également publié au Seuil. Leur enquête n’avait pas vraiment plu au Maroc.

Crédit photo : The Berrichon’s

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez