Hong Kong : mobilisation pour sauver le tramway à impérial

Hong Kong : mobilisation pour sauver le tramway à impérial

0

Si vous allez à Hong Kong, vous entendrez immanquablement ce fameux “Ding Ding”, le son caractéristique du klaxon du tramway à impérial depuis plus de 110 ans, qui sillonnent Hong Kong. Certains le jugent dépasser, trop lent et voudraient le voir rejoindre un musée, au grand dam d’habitants en colère.

Les tramways de Hong-Kong, c’est 163 voitures à un étage qui desservent toute la bande côtière septentrionale de l’île principale, et qui transportent chaque jour plus de 200.000 passagers. Il est géré par les “Tramways de Hong Kong”, coentreprise des Français RATP et Transdev (filiale de Veolia et de la Caisse des dépôts), qui étudie une proposition de planification urbaine. Il serait question d’abandonner ce mode de transport dans le quartier financier de Central, car le tramway serait trop lent, provoquerait des embouteillages en occupant une partie importante de la voie, et serait devenu superflu avec l’accroissement du réseau du métro.

Cette vision des choses n’est pas du tout partagée par l’ensemble de la population qui voit dans le tramway un témoignage du passé et une passerelle vers le futur. Kwong Sum-yin, qui a pris la tête d’une campagne “Sauvez les trams” explique “les trams sont d’avant-garde, un mode de transport à zéro émission, dans un monde qui parle de durabilité“. Au contraire, il propose plutôt de chasser les voitures de Central afin de faire place à un plus grand nombre de tramways.

La proposition sera soumise au service de planification en octobre, et de toute façon, c’est le gouvernement, qui a le dernier mot en la matière.

Crédit photo : AndreYurich

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez