Nouveau rebondissement dans la saga de l’affaire Boulin

Nouveau rebondissement dans la saga de l’affaire Boulin

0

Une nouvelle qui va résonner dans les mémoires des plus anciens d’entre nous, l’affaire Robert Boulin peut-être relancée, 36 ans après la mort de l’ancien ministre de Charles de Gaulle, Georges Pompidou et Valéry Giscard d’Estaing. Cette enquête, fait suite à une plainte déposée en mai par la fille de la victime, qui croit en un assassinat politique et non en un suicide.

Robert Boulin a été retrouvé mort en 1979 dans la forêt de Rambouillet (Yvelines). Un suicide pour la justice, qui avait retenu les huit lettres envoyées la veille de sa mort par le ministre à des médias, et à différentes personnalités. Robert Boulin était par ailleurs, mis en cause dans une affaire immobilière à Ramatuelle, dans le Var. La version du suicide a cependant toujours été contestée. Fabienne Boulin-Burgeat, la fille de la victime a toujours soutenu la thèse de l’assassinat politique parce que Robert Boulin disposait d’informations sur un financement politique occulte.

Elle s’appuie sur un témoignage d’un témoin qui dit avoir vu le véhicule du ministre conduit par un tiers. Dans une lettre, il raconte que “le lundi 29 octobre 1979, alors qu’il quittait Montfort-L’Amaury pour se rendre à Saint-Léger”, il reconnaît dans une Peugeot “Robert Boulin assis à la place du passager à l’avant, deux hommes étant avec lui dans le véhicule, l’un à la place du conducteur, l’autre à l’arrière”. La nouvelle plainte ne vise pas directement la mort de son père, mais son enlèvement et sa séquestration présumés.

Crédit photo : Olivier Perrin

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez