Les fonds marins disparaissent

Les fonds marins disparaissent

0

Les océans risquent d’être inhabités dans peu de temps. En 40 ans les fonds marins ont perdu la moitié de sa pollution. D’autre espèces ont même diminué jusqu’à 74% de sa population, surtout les espèces les plus consommées.

WWF (World Wildlife Fund) et la Société Zoologique de Londres avaient publié un rapport alarmant sur la situation démographique marine. En 40 ans les mers ont perdu 50% de leurs populations comme les poissons, les mammifères, les oiseaux marins et les récifs coralliens. D’après ce rapport la vie et l’équilibre écologique des mers et des océans sont gravement menacés.

L’étude a été portée sur 5829 populations qui appartiennent à 1234 espèces. Cette étude a été plus poussée que les précédentes a indiqué le WWF.

Il y a lieu de s’alarmer face à cette situation, car il s’agit ici de la survie des espèces marines, mais également celui de l’humanité.

Parmi les plus alarmants, ce sont les espèces qui subissent une surpêche à des fins commerciales et les espèces destinées à la consommation qui sont les plus touchées. Ils ont perdu presque la moitié de leur population. Plus on les mange, plus ils disparaissent dans les océans. Les plus touchées sont : le thon, le maquereau, la bonite qui eux ont perdu 74% de leur population entre 1974 et 2010. «Ce à quoi nous assistons est une course au poisson qui pourrait bien se terminer par l’épuisement d’une source alimentaire vitale pour les individus, en particulier les plus vulnérables, et par la disparition d’un moteur économique majeur. L’effondrement des écosystèmes océaniques est en mesure de déclencher une grave crise économique et de compromettre les résultats de la lutte que nous menons pour éradiquer la pauvreté et la malnutrition», a expliqué Marco Lambertini, directeur général du WWF-International.

crédit photo: alanmcruickshank

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez