Espace : la fusée de Blue Origin décolle et…atterrie

Espace : la fusée de Blue Origin décolle et…atterrie

0

La firme Blue Origin a réussi pour la première fois à faire atterrir une fusée après un vol suborbital non-habité, a annoncé  très fièrement, mardi Jeff Bezos, le fondateur de cette société aérospatiale et aussi patron d’Amazon. Réussir à récupérer des lanceurs pour les réutiliser, est un objectif prioritaire dans l’industrie aérospatiale afin de nettement réduire les coûts de lancement. 

“New Shepard”, un lanceur réutilisable a effectué lundi un vol d’essai suborbital à 101 kilomètres d’altitude. Le lanceur et sa capsule pressurisée, capable de transporter six personnes, sont revenus se poser séparément à proximité du site de lancement de la société au Texas. Blue Origin s’est associé à Boeing et Lockheed Martin pour développer un nouveau moteur de fusée qui sera destiné à des lanceurs de satellites pour la défense et la sécurité nationale. Aujourd’hui, on utilise le lanceur l’Atlas V, doté d’un moteur russe, et, étant donné la forte détérioration des relations entre les deux pays depuis le début de la crise en Ukraine, cela pose des problèmes.

Les concurrents de Blue Origin sont, Airbus, qui y travaille depuis 2010 et l’Américain SpaceX, qui a déjà effectué plusieurs tentatives infructueuses de récupération du premier étage de son lanceur Falcon 9 sur une barge flottante dans l’Atlantique. Ellon Musk, le patron de SpaceX, a minimisé l’importance de cette réussite. Il explique ainsi que le lanceur et la capsule de Blue Orgin volent seulement à une altitude suborbitale, ce qui rend moins compliqué le retour du lanceur au sol.

Crédit photo : sctut sc

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez