Régionales 2015 : 34 % des jeunes ont voté Front national

Régionales 2015 : 34 % des jeunes ont voté Front national

0

Dans les années 80, le groupe Punk alternatif Bérurier noir (les Béru pour les intimes) chantait “ la jeunesse emmerde le Front national“, dimanche dernier selon un sondage Harris, cette même jeunesse (18-30 ans) a voté à 34 % pour le Front national au premier tour. C’est 4 points de plus que la moyenne nationale.

C’est un constat indéniable, ce n’est pas simplement un vote de protestation, la tendance monte progressivement et régulièrement. Il s’agit d’une forte demande de renouvellement et de changements. On retrouve d’ailleurs, dans leurs préoccupations les mêmes choses que l’ensemble des Français, à savoir, le chômage à 47 % (41 % au niveau national), la sécurité à 34 % (39 %) et l’immigration à 32 % (contre 34 %). Près d’un quart d’entre eux ont été influencé dans leur choix par les attentats du 13 novembre (24 %, contre 15 % pour la moyenne nationale).

Les 18-30 ans ayant voté FN pensent que le programme frontiste peut améliorer le sort de leur région (26 %), soit plus que la moyenne des électeurs frontistes (22 %). Dans la même idée, les jeunes font plus confiance aux candidats du FN qu’aux autres responsables politiques (26 %), soit 6 points de plus que la moyenne nationale à 20 %.

Un chiffre, encore plus impressionnant que celui du vote FN, le taux d’abstention concernant  les 18-30 ans, 64 % des inscrits ne sont pas allés voter. C’est 14 points de plus que la moyenne nationale. “Les 18-30 ans estiment que la classe politique traditionnelle est éloignée de leurs préoccupations, et parle une langue qui ne leur correspond pas davantage que la moyenne des Français”, assure Jean-Daniel Lévy directeur du département “Politique et Opinion” d’Harris Interactive.

Visiblement, “la jeunesse emmerde la politique” ou pire “la politique emmerde la jeunesse”

crédit photo :  David Fritz

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez