La tension monte entre l’Arabie Saoudite et l’Iran

La tension monte entre l’Arabie Saoudite et l’Iran

0

La tension monte entre l’Arabie Saoudite et l’Iran, suite à l‘exécution d’un haut dignitaire chiite par l’Arabie Saoudite. Les relations entre l’Iran et le royaume saoudien se sont tendues à un point que le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Jubeir, a annoncé dimanche la rupture des relations diplomatiques de l’Arabie Saoudite avec l’Iran.

Malgré l’intervention de l’ONU, et de nombreuses puissances occidentales, l’escalade semblait inévitable depuis l’exécution, samedi du cheik Nim Bager al-Nimr, figure chiite de la contestation contre le régime saoudien où vit une minorité chiite qui se plaint de marginalisation. Le cheikh Nimr avait été condamné à mort en octobre 2014 pour “terrorisme, sédition, désobéissance au souverain, et port d’armes” par un tribunal de Ryad. Il a été exécuté samedi avec 46 autres personnes. La plupart d’entre elles étaient des jihadistes du groupe sunnite Al-Qaïda.

De nombreuses manifestations ont éclaté durant tout le weekend dans plusieurs capitales de pays arabes. Dimanche au Bahreïn ont eu lieu des affrontements particulièrement violents entre la police et des manifestants de la communauté chiite, qui sont majoritaires dans ce pays dirigé par une dynastie sunnite. Ces violences ont fait de nombreux blessés.

En Iran, au milieu de nuit, des centaines de personnes en colère ont attaqué à coups de cocktails Molotov l’ambassade d’Arabie Saoudite à Téhéran dans laquelle ils ont pu pénétrer. Le consulat saoudien à Mashhad (nord-est) a également été attaqué. L’Arabie saoudite a déclaré “rompre ses relations diplomatiques avec l’Iran, et exige le départ sous 48H des membres de la représentation diplomatique iranienne“. Adel al-Jubeir a dénoncé “les ingérences négatives et agressives de l’Iran dans les affaires arabes qui entraînent souvent dégâts et destructions“.

Les États-Unis, un allié de l’Arabie saoudite, voudrait éviter que les “tensions communautaires s’exacerbent”. La chef de la diplomatie de l’UE Federica Mogherini a parlé au téléphone avec les ministres saoudien et iranien des Affaires étrangères.

Crédit photo :  United Nations Photo

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez